Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

De la théorie à la pratique

Nous allons voir point a point comment réaliser simplement un petit aquarium naturel (nano).

Les conseils sont adaptes pour des bac de 8 a 30 l environ.

Je voudrais mettre l'accent sur le fait que vous allez réaliser un écosystème.

Votre écosystème un fois mis en place , vivra sa vie, tirant son énergie de sa source lumineuse.

Je tient a avertir aussi que c'est n'est pas de l'aquascaping , très en vogue en ce moment , qui consiste à créer de véritables paysages, très esthétique.

Votre écosystème sera beau, à sa maniere, dans son fonctionnement mais ne rivalisera pas , esthétiquement parlant avec un aquarium filtré dans lequel on passe son temps à patauger.

Ceci dit, rien n'interdit de tendre vers ce principe d'écosystème lors de la réalisation de votre aquarium "traditionnel".

L'aquarium naturel est simplement une autre façon de vivre cette passion.

Réaliser un écosystème c'est mettre en place une véritable chaîne trophique ainsi que son milieu de vie.

Commençons par l'élément principale :

Un exemple de nano aquarium naturel.

L'eau

L'eau est l'une des sources en nutriments des plantes.

Il bon de choisir les paramètres physico-chimique de l'eau en fonction des plantes que l'on désire y mettre.

Cela implique de connaître au moins le ph, le Th et la température du milieu de vie de vos plantes.

Ce n'est pas obligatoire mais c'est plus facile de raisonner en biotope (asie, afrique, etc..)

Les plantes aquatiques sont capables de puiser les nutriments par les feuilles, par les rhizoïdes et par les racines.

Pour les petits volumes, il est peut etre plus facile et économique d'utiliser de l'eau de source en bouteille.

Ces eaux sont déjà chargées en nutriments dont certains oligo-éléments indispensables.

L'eau de conduite à aussi des avantages mais il y a souvent un présence excessive de chlore.

Le chlore s'échappe en laissant reposer l'eau, mais il peu parfois se combiner avec des éléments azotés et se transformer en chloramine, plus difficile à enlever.

La chloramine est nocive pour les êtres vivants.

Renseigner vous sur la qualité des eaux de votre région et procurez vous les analyses disponibles au public.

Une autre solution est l'utilisation d'un osmoseur afin d'utiliser votre eau de conduite.

La lumière

La lumière, source d'énergie et de vie.

Sans lumière, pas de photosynthèse et donc pas d'oxygène.

Le soleil est la meilleur source de lumière : pourquoi se passer de ses bienfaits.

La qualité du spectre solaire permet de faire croître tout type de végétaux.

Il est pourtant courant de poser ses plantes vertes à coté d'une fenêtre alors pourquoi pas un aquarium ?

Il est vrai que l'effet calorifique des rayons solaire peut avoir un impact négatif sur des petits bacs ou l'augmentation rapide de la température fera obligatoirement baisser le taux d'oxygène.

Cela produira d'ailleurs le même effet dans une pièce surchauffé.

Mais rien n'empêche une exposition indirecte, en observant pendant la journée, la pénétration des rayons lumineux dans la pièce choisie.

L'efficacité de cet éclairage n'en est que meilleur à cause de la faible épaisseur et de la faible colonne d'eau des petits bacs.

Le substrat

Le substrat est bien plus important que l'on pourrait le croire au premier abord.

Il permet aux plantes de s'y enraciner, c'est aussi une grande source de nutriments.

Les colonies bactériennes y trouvent refuge, ainsi que la macrofaune et invertébrés divers.

Les escargots melanoïdes adorent s'y enfouir.

C'est aussi la que reposent les déchets de tout sortes en attente de transformation et de recyclage.

Au plus profond de votre substrat, le cycle de l'azote est aussi à l'oeuvre.

Le critère de choix pour un substrat est sa qualité nutritive en premier lieu.

J'utilise Florabase avec succes , mais d'autres sont aussi efficace.

Je préconise une certaine épaisseur de substrat : Environ 5 a 6 cm pour un bac 20x20x20 de 8 litres brut.

Je suis un adepte du "DSB": le "Deep Sand Bed", literalement, lit de sable épais, favorisant la dénitrification.

L'oxygène

La plupart de l'oxygène dissous dans l'eau provient des végétaux grâce à la photosynthèse.

L'oxygène représente environ 35% des gazs dissous dans l'eau.

Beaucoup de paramètres influe sur la quantité d'oxygène comme :

- La respiration des organismes vivants

- la dégradation et l'oxydation des déchets

- L'activité photosynthétique

- L'échange avec l'atmosphère

- la température

mais aussi la pression atmosphérique, la minéralisation, la salinité.

Donc vous aurez compris que pour oxygéner votre aquarium, il faut mettre des plantes.

La filtration

La filtration dans un aquarium naturel, c'est l'aquarium lui-même, ou plutôt l'écosystème dans son ensemble qui se chargera d'éliminer les déchets et de purifier l'eau grâce aux végétaux, aux cycles de l'azote avec l'aide des bactéries spécialisés sans oublier nos amis et auxiliaires invertébrés détritivores.

les nutriments

En plus de la lumière, et d'oxygène les plantes ont besoins de nutriments pour croître.

Ces nutriments sont dans l'ordre de besoin : le carbone, l'azote, le potassium, le calcium, le phosphore, la magnésium, le souffre, le chlore, le fer , le sodium, le zinc, le manganèse, le cuivre, le bore, le molybdène et le cobalt.

Ils sont relachés dans le milieu grace à la réduction des déchets organiques.

C'est pour cela qu'il n'est pas conseillé de retirer les déchets car ils sont recyclés et servent de nutriments aux végétaux.

Vous allez aussi nourrir de temps en temps vos mélanoïdes ou autres animaux, ce qui introduira une excellente source de nutriment pour vos plantes.

La température

La température sera globalement identique à la température de votre pièce.

Les températures des habitations s'échelonnent habituellement de 17 C° à 24 C°, se qui correspond parfaitement à la plupart des plantes d'aquarium et à la faune.

La flore et la faune

A part les bactéries du cycle de l'azote, présente partout, vous devrez peuplez votre écosystème afin de réaliser une chaine trophique.

Voici un choix de plantes qui conviennent bien aux petits bacs :

- Lemna minor, Egéria densa, ceratophyllum Demersum, Bacopa monieri, marsilea hirsuta, Vesicularia dubyana, Anubia var nana.

Il est important de mettre des végétaux à croissance rapide. Vous pouvez mettre des plantes à croissance lente telle que l'anubia, mais pas sans égéria, ceratophyllum ou bien meme lemna minor.

Les végétaux à croissance rapide permettant de prendre de vitesse les algues pour puiser les nutriments dans le milieu et permettre leur controle.

Bien sur vous pourrez mettre d'autres plantes , la liste ne s'arrêtant pas la.

Voici un choix de faune possible :

- macro faunes (copépodes et orstracodes) que je recommande fortement.

Voici des exemples de populations a encourager : copepodes (cyclops) , ostracodes, daphnia pulex et aussi des vers aquatiques comme le lumbriculus variegatus.

D'autres tres petits animaux comme les rotiferes, les paramécies et autres ciliés seront introduit par certains animaux ou plantes.

- physa marmorata : ces petits escargots sont d'indispensables alguivores (par chance ils arrivent souvent avec votre commande de plantes)

- Melanoïde tuberculata : excellent détritivores

- Planorbis corneus : bon détritivores aussi.

Comme les plantes, la liste ne s'arrête pas la, mais il est bon d'éviter la surpopulation.

Moins d'animaux et plus de plantes doit être la règle.

Le bac

Rien n'interdit de sortir des sentiers battus, et de choisir autre choses qu'un aquarium rectangulaire.

Vous pouvez vous permettre toutes les fantaisies : les vases de toutes les formes feront bien l'affaire.

Il faut penser par contre, à la facon dont vos plantes occupent l'espace et se poser les bonnes questions : poussent elles beaucoup ? en largeur? en hauteur?

voici un exemple de réalisation d'un aquarium naturel de 6 litres.

Dans cet exemple j'ai utilisé des roches céramiques "Aquaroche". C'est une roche avec de tres nombreuse micro alvéoles pouvant contenir des colonies de bactéries dénitrificatrices.

Vous pouvez y fixer aussi des plantes du type Anubia ou de la mousse de java.

C'est un produit manufacturé , mais non toxique.

Vous pouvez essayer aussi la pierre de lave : choisissez des roches denses avec les plus fines alvéoles possible.

Voici un autre exemple, 8 litres, vue du dessus.

Je préconise de laisser toujours un couvercle sur votre écosystème, pour éviter l'évaporation, la pollution (cigarette, aérosols) et éviter aux moustiques d'y pondre et de conserver au mieux la chaleur, surtout en hiver.

L'entretien est trés réduit : de temps en temps completez le niveau avec de l'eau de source.

Une pincé de paillettes pour poissons de temps en temps pour vos plantes (oui, oui .. relisez) et vos invertébrés.

Tag(s) : #Guide pratique